Et oui! La Chloé sait être dominatrice… on vient la voir pour se faire humilier, fouetter, fister…

Coucousoum!

 Les hommes aussi viennent me rencontrer pour subir le plaisir d’être dominé! humilié, réduit à l’état de chose obéissante!

Ces deux là pour motifs différents, le premier voulait être humilié et je l’obligeai à me retrouver en extérieur (chose qu’il n’avait jamais fait hihihi). arrivé au milieu d’un petit bosquet que je connais très bien au bocal du tech. je lui ordonnais de se dévêtir totalement, l’accrocha à un arbre et lui mit un bandeau sur les yeux…

  C’est lui au fond! la honte de sa vie… je l’ai laissé 10 bonnes minutes ainsi pour qu’il ressente cette poussée d’adrénaline quand on ne connait pas un vécu… Puis je me suis approché doucement comme un rapace, tournant autour de lui sans le toucher. cette petite salope n’en menait pas large, elle pivotait sur elle-même pour être face à son prédateur. quel jouissance de voir cela, il en transpirait craignant tout en espérant le pire…le seul fait de lui caresser les fesses du bout de mes doigts lui fit faire un bon sur lui-même j’ai adoré! Il reçu la correction au martinet ainsi qu’une bonne dilatation de son cul de merde pendant un bon moment, lui gesticulant comme un ver accroché à un hameçon. Il n’eut ni fist ni éjaculation! (comme il le désirait) ce serait pour la prochaine fois lui dis je tout bas à l’oreille. je le laissai 5 minute à nouveau seul avec lui-même puis le détacha, lui laissa le bandeau et m’en alla en lui ordonnant de ne pas bouger durant 1 mn le temps de m’éloigner.

 

 A plus tard esclave…

Le deuxième viendra plus tard… je dois partir rencontrer un nouvel utilisateur!

Bizzzzzzzzz

Et voilàààààààààààààà! je reviens vers vous pour vous présenter l’autre…

à lire mes « aventures » cela a donné l’idée à George de venir voir la Chloé pour se faire ouvrir son petit cul. Je l’avais prévenu que j’affectionnais faire rougir les fesses pour rendre mes choses obéissantes, je me fis un plaisir à le fouetter en créchendo pour que sa cervelle comprenne bien que dès qu’il prendrait la position du prieur il ne serait qu’à moi.

 Il s’est très bien comporté et accepta malgré ses plaintes une très bonne correction au martinet cuir dur ainsi que la cravache sur ses belles couilles, j’adore faire sonner les cloches! j’appréciais d’autant qu’il avait un très beau cul bien épilé (j’aime qu’on se présente ainsi, bien lisse…)

Je commençais donc les plaisirs de la main serpent, celle qui doucement glisse en ouvrant délicatement mais sûrement les porte de son futur nid…

 J’ai beaucoup apprécié ce magnifique cul, dommage que je n’avais pas sous la main un utilisateur, je l’aurai bien offert à une belle queue juteuse… 

Je trouve cela très beau cette main qui prend possession des entrailles de sa choses, elle pivote, sort, entre à nouveau tout en douceur. Parfois je prenais de l’autre main ses couilles que je ceinturais à la base et doucement sous ses râles je les entraînais vers le bas. J’adore sentir jusqu’où mon cher soumis ira dans l’ acceptation surtout qu’en même temps j’en profite pour forcer les portes de ce joli cul!

 Je n’aurai pas eu ce plaisir divin que d’aller disparaitre totalement car ma chose craqua et implora que je me retire… Chose que je fis à regret mais il est impératif d’être en osmose avec son soumis et là c’est son corps qui me parla! dommage…